Foire aux questions


On répond à vos questions

Quelles sont les conditions d’admission aux activités de perfectionnement offertes par la CCQ? +/-

Être titulaire d'un certificat de compétence valide émis par la Commission de la construction du Québec (CCQ) ET répondre à l'une ou l'autre des conditions suivantes :

  • Avoir un minimum de 400 heures travaillées et déclarées dans son métier ou occupation au cours des 24 des 26 derniers mois. De plus, pour les activités de 135 heures et plus, il faut avoir un nombre d'heures travaillées déclarées dans son métier ou occupation 3 fois supérieur à la durée de la formation (incluant 400 heures au cours des 24 des 26 derniers mois).

    OU

  • Avoir au moins 8 000 heures travaillées déclarées dans son métier ou occupation à la CCQ dont une heure au cours des cinq dernières années.

Important : il faut aussi satisfaire aux exigences du cours sélectionné, s’il y a lieu.

Où puis-je trouver la liste des activités de perfectionnement offertes par la Commission de la construction du Québec? +/-

Toutes les activités de perfectionnement offertes pour l’année scolaire en cours sont présentées en ligne dans le Répertoire des activités de perfectionnement de l’industrie de la construction.

J’aimerais suivre une formation qui n’est pas offerte dans le Répertoire des activités de perfectionnement. Y a-t-il d’autres formations qui sont disponibles et admissibles à du soutien financier? +/-

Oui, il y a des formations qui sont offertes par des associations partenaires de la CCQ et qui sont admissibles à un soutien financier du Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction. Pour être admissibles, ces activités de formation doivent respecter les critères établis par le Comité sur la formation professionnelle de l’industrie de la construction (CFPIC). Pour savoir si une formation est admissible à un soutien financier, il est possible de vérifier par le biais de la ligne Info-Perfectionnement au 1 888 902‑2222.

Je ne travaille pas dans l’industrie de la construction actuellement, mais j’aimerais bien cela. Puis-je suivre des activités de perfectionnement pour acquérir les bonnes compétences? +/-

Au Québec, il existe des programmes d'études menant à l'obtention d'un diplôme d'études professionnelles (DEP) répondant aux besoins de tous les métiers et de certaines occupations spécialisées de l'industrie de la construction. Ces programmes d'études respectent les conditions que les élèves retrouveront plus tard sur les chantiers de construction. La durée et l'emplacement de ces programmes varient selon les métiers et les occupations. Les diplômés de ces programmes d'études profitent d'un accès privilégié à l'industrie de la construction.

Quel est le montant auquel j’ai droit en étant admissible aux mesures incitatives offertes par le Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction? +/-

Que dois-je faire pour recevoir des mesures incitatives? +/-

Rien. Pour les formations inscrites au Répertoire des activités de perfectionnement, si vous êtes admissible, vous recevrez automatiquement les incitatifs auxquels vous avez droit. Aucune demande de remboursement ne doit être complétée.

Que se passe-t-il si je dois quitter plus tôt lors d’une journée de formation? +/-

Une présence complète est exigée pour recevoir les mesures incitatives. Elles ne seront donc pas versées pour cette journée et il se pourrait que vous ne receviez pas les incitatifs pour le déplacement de retour.

Par exemple : Un travailleur suit une formation de fin de semaine et il doit quitter 1 h 30 plus tôt le samedi. Il ne recevra donc pas d’incitatif financier pour cette journée.

Je suis en arrêt de travail, puis-je me perfectionner quand même? +/-

Lorsqu’une personne n’est pas apte à travailler dans son métier/occupation en raison d’une maladie, suite à un accident ou un congé de maternité, nous exigeons un document écrit de son médecin traitant, confirmant qu’elle peut suivre des activités de formation (théorique et/ou pratique). Sans ce document, il est impossible de participer au perfectionnement. Si cette même personne était admissible aux activités de perfectionnement au début de son arrêt de travail, son admissibilité est maintenue au maximum pour les deux années suivantes. Dans le cas d’une personne en invalidité complète de longue durée, sa participation aux activités perfectionnement n’est pas possible.

Est-ce qu’un employeur peut obtenir des services de formation pour répondre aux besoins spécifiques de ses employés? +/-

Grâce au Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction, les entreprises admissibles peuvent bénéficier des Services de formation aux entreprises (SFAE) de la CCQ. Les conseillers en formation du SFAE peuvent se déplacer pour rencontrer les employeurs et les aider à cibler leurs besoins de formation. Ces conseillers prennent en charge rapidement l’organisation et le financement des formations. Ils trouvent, s’il y a lieu, les ressources enseignantes et le matériel requis.

Vous trouverez leurs coordonnées sur la page du Service de formation aux entreprises de Fiers et compétents.

J’ai reçu une lettre m’indiquant que je dois me soumettre à l’obligation de formation. Mes collègues n’ont pas à suivre de formation obligatoire. Pourquoi? +/-

L'obligation de formation concerne, d'une part, les titulaires non diplômés d'un certificat de compétence-apprenti (CCA) et, d'autre part, les titulaires d'un certificat de compétence-occupation (CCO), engagés à la suite d’une imposante pénurie de main-d'œuvre après le 1er juillet 2005. Cette mesure est fondée sur l'article 7 du Règlement sur la délivrance des certificats de compétence et vise à accroître les compétences des salariés apprentis non diplômés et titulaires d'un CCO soumis à l'obligation de formation.

Pour obtenir le renouvellement de leur certificat, les titulaires non diplômés d'un certificat de compétence-apprenti doivent :

  • avoir travaillé dans l’industrie au cours des 14 mois précédant le renouvellement;
  • avoir suivi une ou des activités offertes pour le métier, totalisant un minimum de 30 heures, durant la période de validité de leur certificat de compétence.

Les titulaires d'un certificat compétence-occupation, engagés à la suite d’une pénurie de main-d'œuvre après le 1er juillet 2005 doivent :

  • avoir travaillé dans l'industrie au cours des 14 mois précédant le renouvellement;
  • avoir suivi avec succès le Cours de connaissance générale de l'industrie de la construction (CCGIC). Cette exigence comprend deux activités distinctes :

Pour plus d’informations, consulter la page de la CCQ sur l’Obligation de formation.

Je dois me soumettre à l’obligation de formation, mais je ne sais pas quel cours je devrais suivre, pouvez-vous m’aider? +/-

Les logigrammes disponibles sur le site Web Fiers et compétents pour chaque métier vous permettront de visualiser de façon logique le cheminement à suivre dans les programmes d’études des différents métiers de l'industrie de la construction en identifiant les cours de base, les cours intermédiaires et les cours avancés. Ils indiquent les préalables suggérés, mais non obligatoires, en plus des liens entre les différents modules du programme d’études.

J’ai une très bonne raison de ne pas suivre la formation obligatoire dans les délais prescrits, est-ce que je peux être exempté? +/-

Non, les titulaires non diplômés demeurent tout de même soumis à l'obligation de formation. Si l'offre de formation de la CCQ ne répond pas à leurs besoins ou à leur profil, il est alors de leur responsabilité d'effectuer des démarches auprès d'un centre de formation pour suivre un module ou encore pour terminer le programme d'études de leur métier. Attention, les conditions d'admission fixées par les centres de formation peuvent alors être différentes de celles imposées par la CCQ. De plus, les titulaires non diplômés faisant cette démarche peuvent communiquer avec nous pour vérifier s'ils sont admissibles au soutien financier des fonds de formation.

Les titulaires d’un certificat de compétence-occupation en obligation de formation doivent absolument s’inscrire aux activités de perfectionnement annoncées au Répertoire.

Quelles sont les conditions pour recevoir des heures dans ma réserve d’heures d’assurance? +/-

Des heures sont versées à votre réserve d'assurance pour la participation à une ou des formations, totalisant plus de 25 heures par semaine. Une présence complète est requise pour y avoir droit.

Par exemple : Un salarié suit une formation à raison de 30 heures par semaine. La dernière semaine, il doit quitter 6 heures plus tôt le mercredi. Ce qui porte son temps de présence à 24 heures. Comme il n’a pas été présent 25 heures, il ne pourra pas recevoir de versement pour sa réserve d’heures d’assurance, pour cette semaine.

J’aimerais me préparer à mon examen de qualification professionnelle. Quelles formations devrais-je suivre? +/-

Sur le site Web de la CCQ, il y a une section qui explique comment bien se préparer pour son examen de qualification. Jetez-y un coup d’œil! Les formations intitulées Révision des notions théoriques permettent de réviser les principales notions théoriques relatives à l’exercice du métier. Attention, elles ne sont pas offertes durant toute l’année. Il est préférable de suivre cette formation lorsqu’elle est offerte durant la dernière période d’apprentissage du métier.

Je voudrais devenir formateur. Comment faire? +/-

Ce sont les centres de formation qui sélectionnent, embauchent et rémunèrent les formateurs. Néanmoins, la CCQ possède une banque de formateurs potentiels pour les différents métiers et occupations qu’elle peut référer au besoin. Si vous êtes intéressé à être formateur pour les activités de perfectionnement de la CCQ ou encore à être embauché comme expert de contenu pour le développement des formations, voyez les critères de sélection et comment faire pour signaler votre intérêt.